Qu’est-ce que Sabor Sur?

Sabor Sur cherche à développer les synergies et la coopération entre les entreprises du secteur de l’alimentation et de l’hôtellerie avec les centres de recherche et les universités et à promouvoir par la promotion des investissements dans le développement de produits et services alimentaires, le transfert de technologie, la stimulation de la demande, la mise en réseau et le regroupement, et l’innovation ouverte grâce à une spécialisation intelligente.

Sabor Sur vise à soutenir la recherche technologique et appliquée dans les lignes pilotes de la nouvelle gastronomie et à produire la validation précoce de nouveaux produits, à former le secteur de l’hôtellerie pour la fabrication de pointe et à tirer parti des technologies habilitantes essentielles et polyvalentes.

QU’EST-CE QUE LE RÉSEAU EUROPÉEN «CIUDADES SABOR SUR»

Il s’agit d’une initiative proposée par un consortium de 10 entités espagnoles et portugaises, regroupées autour d’un projet du nom de SABOR SUR, financé par l’Union européenne. 

Qui sommes-nous ?

Nous sommes 3 communes andalouses de la province de Huelva (La Palma del Condado, Ayamonte et Lepe), 4 centres d’études et de recherches sur l’alimentation, 3 universités portugaises (Evora, Algarve et Tras os Montes), le centre technologique ADESVA (province de Huelva), 2 centres de formation respectivement spécialisés dans la gastronomie et les technologies de l’information (Tertulia Algarvía et GUADALINFO), et la Fédération des Entrepreneurs d’Algarve.

À propos du Réseau européen Ciudades Sabor Sur. Présentation, contexte, objectifs poursuivis

Nous, membres du Projet Sabor Sur, considérons que les villes et leur environnement immédiat sont des supports vitaux pour leurs habitants et que l’alimentation de ces derniers doit être reconnue comme un écosystème, produit de différents éléments et de leurs interactions. 

Les membres du Projet Sabor Sur savent pertinemment que les gouvernements locaux en sont conscients et que leur engagement à œuvrer au développement durable de la ville s’étend à l’alimentation de ses habitants.

L’objectif du Réseau des villes européennes Sabor Sur est de soutenir les gouvernements locaux dans cette tâche en encourageant l’alimentation durable dans les villes.

Pour y parvenir, le Réseau des villes européennes Sabor Sur s’appuie sur deux documents de référence : la Stratégie européenne d’Innovation alimentaire développée par la plateforme European Food For Life, (http://etp.fooddrinkeurope.eu) et l’Agenda 2030 adopté et diffusé par l’Assemblée générale des Nations unies en matière d’alimentation.

Comme il est indiqué dans les documents stratégiques de la Plateforme technologique européenne pour l’alimentation (« Implementation Action Plan 2018 » et « Transforming the EU Agri-Food Sector »), son objectif est le suivant :

… Amener un changement radical pour développer un Écosystème alimentaire européen reposant sur la diversité culturelle, grâce au travail conjoint des consommateurs et de l’industrie alimentaire. Le système alimentaire de demain utilisera les ressources de la nature de façon responsable et durable. Il sera responsable, flexible, totalement transparent et accessible à tous.

Pour faire face à ces défis, la Plateforme technologique européenne pour l’alimentation propose de travailler en fonction des axes suivants :

Le secteur de l’alimentation doit clairement s’engager à satisfaire les attentes des consommateurs afin de leur fournir des aliments qui s’accordent avec leurs possibilités (en matière d’accès, de transport, de stockage, de préparation et de traitement des déchets). Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir accès aux technologies de l’information, afin de communiquer avec les citoyens de manière individualisée, d’explorer de nouvelles manières de produire et de distribuer les aliments qui impliquent la participation des consommateurs, de leur permettre de savoir quels produits sont durables, afin qu’ils puissent adapter leur alimentation en fonction de leurs besoins, à tout moment et en tout lieu.

Ces trois axes sont conformes à l’Agenda 2030 des Nations unies pour le Développement Durable qui a défini 17 axes et 169 objectifs dans lesquels sont énumérés les défis à relever par la communauté internationale pour faire face aux différentes expressions d’un monde globalisé. 

L’Agenda 2030 s’inspire des objectifs et des principes de la Charte des Nations unies, de la Déclaration universelle des droits de l’homme, des traités internationaux relatifs aux droits de l’homme, de la Déclaration du millénaire et d’autres instruments, tels que la Déclaration sur le droit au développement. Il réaffirme tous les principes de la Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement et détermine sur cette base les principes auxquels il est impossible de renoncer, à savoir : les principes d’universalité, d’intégralité, d’interdépendance, de responsabilité commune mais différenciée, la volonté de ne laisser personne en arrière, et le respect des droits de l’homme. Il s’agit d’un programme d’action ambitieux qui aborde, sous l’angle de la durabilité, les trois dimensions du développement : développement économique, développement social et développement environnemental.

En s’affiliant au Réseau européen Ciudades Sabor Sur, les municipalités (les espaces locaux, villes, territoires et leurs habitants) manifestent expressément leur volonté de rejoindre les lieux de mise en place officiels de ces Objectifs dont elles deviennent des acteurs essentiels, unis dans la volonté de parvenir à des environnements meilleurs et durables. 

Les autorités et communautés locales affiliées au Réseau européen Ciudades Sabor Sur ambitionnent en effet d’être présentes et de devenir les acteurs essentiels de la rénovation et de la planification des villes et des communautés humaines pour promouvoir la cohésion des communautés, stimuler l’innovation et l’emploi, et collaborer de façon essentielle à la réalisation de ces engagements (paragraphe 45) en s’unissant pour marcher activement vers 2030 (paragraphe 52). 

Dans cette optique, le Réseau européen Ciudades Sabor Sur s’engage à apporter des expériences, des réflexions et des propositions d’action, afin de permettre aux municipalités et citoyens qui le composent de mettre en place l’Agenda 2030, notamment dans les domaines qui s’accordent avec les trois axes de travail de la Plateforme technologique alimentaire concernant les Objectifs de l’Agenda 2030 des Nations unies, à savoir :

Autonomisation du consommateur

Objectifs de développement Durable:

  • Qualité de l’éducation
  • Propreté de l’eau et assainissement
  • Accès à une énergie propre
  • Dignité du travail et croissance économique
  • Industrie, innovation et infrastructures 
  • Villes et communautés durables
  • Production et consommation responsables
  • Action en faveur du climat
  • Vie sous-marine
  • Vie des écosystèmes terrestres

Alimentation personnalisée

Objectifs de développement Durable:

  • Santé et bien-être
  • Qualité de l’éducation
  • Industrie, innovation et infrastructures 
  • Réduction des inégalités
  • Production et consommation responsables
  • Action en faveur du climat
  • Vie sous-marine
  • Vie des écosystèmes terrestres

Développer un environnement alimentaire plus souple, dynamique et durable

Objectifs de développement Durable:

  • Lutte contre la faim (faim zéro)
  • Santé et bien-être
  • Qualité de l’éducation
  • Industrie, innovation et infrastructures 
  • Réduction des inégalités
  • Production et consommation responsables
  • Action en faveur du climat
  • Vie sous-marine
  • Vie des écosystèmes terrestres
Quel est le but poursuivi par le Réseau européen Ciudades Sabor Sur ?

Soutenir diverses entités et gouvernements locaux pour les aider à améliorer le développement local autour de l’alimentation, dans des domaines tels que la formation des entreprises, la promotion du tourisme gastronomique, et la vente de produits locaux via le commerce électronique.

Quelles villes intégreront le Réseau de villes européennes Sabor Sur ? Combien seront-elles ?

L’objectif est de constituer, courant 2017 – 2018, un réseau de 50 villes représentées par des mairies d’Espagne, du Portugal, de France, d’Italie, de Grèce et du Maroc. Ce réseau pourra également intégrer des entités désireuses d’apporter leur soutien au Réseau européen Ciudades Sabor Sur.

INTÉRÊT POUR LES MUNICIPALITÉS ET AUTRES ENTITÉS

  • Accès gratuit du tissu entrepreneurial local à une plateforme de formation en ligne proposant un ensemble de 30 cours couvrant les domaines de la création, de l’innovation et de la production gastronomique.
  • Vente de produits et de services locaux grâce à un système de commerce électronique multilingue.
  • Promotion de produits combinés. Il s’agira par exemple de vins sélectionnés provenant d’Italie, du Portugal, de France et d’Espagne, de packs de dégustation contenant des associations de vins et de charcuteries, de packs de recettes incluant des matières premières emballées sous vide.   
  • Engagement d’acquérir des produits locaux provenant des municipalités adhérentes pour les utiliser lors de cours et de démonstrations de cuisine créative et d’innovations culinaires.  
  • Accès libre à une base de données de bonnes pratiques municipales et entrepreneuriales concernant le développement durable local et l’innovation en matière d’alimentation.
  • Participation à des initiatives d’intérêt commun, cofinancées par des fonds européens, liées à l’innovation en matière de production d’aliments, de tourisme gastronomique, d’œnotourisme, de formation des entrepreneurs, etc.
Saborsur © 2018
X
popup-mobile-top popup-mobile-bottom